Les passereaux

Légende

Il est bien difficile de photographier ces jolies petites bêtes à plumes. Ce que l’on appelle plus communément, les « moineaux domestiques » sont aussi beaux qu’insaisissables.

 La billebaude remporte rarement du succès. Les oiseaux sont soit trop loin, soit tellement haut perchés sur leur branche qu’il n’est pas rare de devoir se contenter de les photographier en contre-plongée. Il faudra assurément ruser de camouflage pour espérer avoir quelques clichés corrects. Je n’afficherai donc que le peu de photos que je juge « acceptables », les autres resteront dans mon catalogue d’identification en attendant de meilleures prises de vue.

 

Et comme me l’ont souvent fait remarquer les photographes avertis, ne vous y trompez pas ! La photo qui montre l’oiseau au plus près n’est pas forcément la plus réussie. La photo d’oiseau photographié dans son environnement peut être bien souvent plus intéressante que le portrait pris au « pixel près ».